2-arrondi1-arrondi1-arrondi

Deproma Viti

Associée depuis plus de 35 ans à la maîtrise des risques de désordres biologique liés, aux matériaux de construction et d'entretien des bâtiments viticoles, c'est dans cette esprit de recherche, de qualité et de protection de l'environnement que deproma viti a développé une gamme innovante et spécialisée de revêtements de protection (peintures, résines, traitement des bois etc.) destinés à répondre aux exigences sanitaires appliquées aux unités de vinification.

L'hygiène doit être contagieuse, et l'outil de production actuel évolue irrémédiablement vers l'entreprise propre, qualitative performante et sûre.

En œnologie, l'hygiène intégrée aux bâtiments a pour but de maîtriser les désordres biologiques (altération, modification analytique ou organoleptique) inhérents à l'ambiance des chais.

La conception raisonnée des locaux doit intégrer l'utilisation de revêtements, de matériaux de construction spécifiques, permettant de répondre aux exigences de l'élevage des vins et de participer activement à la maîtrise des risques professionnels en assurant la sécurité et le bien être des opérateurs.

CONCEPTION RAISONNÉE DES LOCAUX

Maîtrise des désordres biologiques

De la récolte à la consommation, le raisin, le moût, et le vin évoluent dans un milieu sensible, favorable à la prolifération rapide et abondante des sources de contamination biologiques.

Les locaux de vinification, d'élevage, de mise en bouteilles, de stockage de matières sèches ont une influence sur la qualité finale du vin. Des moisissures se retrouvent un peu partout dans les chais, les futailles, les caveaux mal entretenus. (Mucor, Penicillium, Aspergillus Versicolas, Ochraceus, Botrytis cinérea, Trichoderma…)

Les relations entre le milieu (air, matériel…), les produits, (raisin, moût, vin…), et les micro-organismes ne sont plus à démontrer. La prévention des contaminants s'affiche dans les exploitations viticoles comme une priorité.

Chaque produit bénéficie de cautions scientifiques et satisfait aux recommandations du "Guide des Bonnes Pratiques d'Hygiène de la Filière Vin" et du Règlement européen n°852/2004 du 29 avril 2004 relative à l'hygiène en milieu alimentaire.